Ju-Jitsu‎ > ‎

C'est quoi le Ju-Jitsu ?

Le Ju-Jitsu est la technique de la souplesse, de l'utilisation de la force de l'adversaire et de toutes les armes naturelles du corps.

En plus d'être une méthode de self-défense d'une redoutable efficacité, le Ju-Jitsu permettra aux pratiquantes et pratiquants d'acquérir souplesse et tonicité, mais aussi habileté et condition physique.
 
Le Ju-Jitsu est à la base du Judo et de l'aikido et plus récemment du Ju-Jitsu Brésilien qui se pratique uniquement au sol.
 
Techniques de combat élaborées par les Bushi (guerriers), au Japon, dès l'époque de Kamakura (1185 - 1333).

Cette discipline a été conçue pour qu'un guerrier désarmé puisse se défendre face à un adversaire armé.

 
Cet art se développa à partir des techniques anciennes du Kumi-Uchi. Diverses écoles de Ju-Jitsu améliorèrent les techniques primitives en leur associant des mouvements et des contre-prises adoptés par les paysans d'Okinawa et les arts martiaux chinois. 
Les diverses techniques de cette discipline ne furent codifiées qu'à l'époque Meiji (1868 - 1912), après que les Samuraï n'eurent plus le droit de porter le sabre. 

Le Ju-Jitsu vise essentiellement à vaincre un adversaire par tous les moyens, en utilisant le minimum de force. De ce fait, les adeptes du Ju-Jitsu doivent se conformer à diverses disciplines. Il leur faut : 
  • Savoir juger la force de l'adversaire et utiliser celle-ci contre lui.
  • Esquiver ses attaques autant que possible.
  • Amener l'adversaire en déséquilibre.
  • Savoir attaquer ses points faibles.
  • Savoir le renverser à l'aide de la technique du levier.
  • Être capable de l'immobiliser à terre en tordant ses membres ou en l'étranglant. 
  • Savoir le frapper de manière à lui faire perdre connaissance, le blesser sérieusement, voir le tuer.
L'art du Ju-Jitsu "guerrier" visait principalement à anéantir l'adversaire. Il utilisait donc des techniques dangereuses, et souvent mortelles. Pratiqué par les Samuraï, le Ju-Jitsu devint une technique employée surtout par des bandits. Cela explique la mauvaise réputation qu'il ne tarda pas à avoir (Jigoro Kano créa le judo en ne gardant que les techniques "douces", pour le différencier du mortel Ju-Jitsu). 

De nos jours, la plupart des forces armées et des forces de police enseignent des techniques de "close-combat" (combat rapproché), s'inspirant principalement du Ju-Jitsu.